Ufo-logic Index du Forum

Ufo-logic
Forum d'étude pragmatique du phénomène OVNI, des météorites et d'autres phénomènes insolites

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lascaux, le ciel des premiers hommes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ufo-logic Index du Forum -> PUBLICATIONS -> SIGNALEZ LES LECTURES QUI VOUS ONT INTERESSEES -> SORTIES DE LIVRES, FILMS, EMISSIONS TELE etc ...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NEMROD34
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2007
Messages: 4 634
Localisation: Béziers

MessagePosté le: 03/11/2007 18:39:47    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ce n'est pas parce que 10 000 perroquets répètent la même CENSURE, que ce n'est pas une CENSURE.
Cogito, ergo caput dolet.
aussi apellé le VOICI de l'ufologie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/11/2007 18:39:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 04/11/2007 20:14:20    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Je n'ai pas pu voir cette émission Sad

Z'avez quelque chose à en dire?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 04/11/2007 20:25:59    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Cro-Magnon astronome

Alain Bernard (Sud-Ouest)

L'homme. Observateur-né du monde, il ne pouvait qu'être fasciné par cette configuration de la voûte étoilée, source de vie, qu'il chercha toujours à reproduire symboliquement

Des milliers d'années avant que les Gaulois craignent la chute du ciel sur leurs têtes, nos ancêtres des cavernes étaient de fins connaisseurs du mouvement des corps célestes. Pour cause, d'une part, de liens existentiels avec les cycles de la nature et, d'autre part, de vie spirituelle, même si la Terre et le Ciel n'avaient pas encore consommé leur divorce.
Ce constat sous-tend « Lascaux, le ciel des premiers hommes » (1), tourné en juin 2006 dans la vallée de la Vézère en partenariat avec le Conseil général de la Dordogne, autour du travail pertinent de Chantal Jèques-Wolkiewiez.
Cette paléo-astronome est une habituée du Périgord, notamment de Commarque, quoique sa thèse de doctorat, en 1997, ait porté sur le ciel de l'âge du bronze dans la vallée des Merveilles. Elle-même habite Nice.

Configuration du ciel. Mme Jèques-Wolkiewiez prend d'abord soin de souligner que ce ciel néolithique de l'âge du bronze présentait, il y a 5 ou 6 000 ans, une configuration bien différente que celui du paléolithique d'il y a plus de 12 000 ans.
Le plat de résistance de son patient travail, c'est l'observation de 135 grottes de France, spécialement de Dordogne. Elle y eut la révélation statistique, par calcul des azimuts, que dans leur écrasante majorité ces cavités ornées présentent une entrée orientée en fonction des solstices et des équinoxes.

Pénétration du Soleil. Dans les romans initiatiques, un « gnomon » de cuivre offre un cheminement royal aux rayons du soleil vers le choeur de l'église Saint-Sulpice à Paris. De même, Cro-Magnon a tout fait pour que l'astre du jour inonde de lumière ses sanctuaires. Entre autres exemples, les entrées de Rouffignac, Bara-Bahau (Le Bugue) et de La Mouthe (Les Eyzies) sont illuminées au lever du soleil d'hiver. Aux Eyzies-de-Tayac, celles de Font-de-Gaume, Bernifal et Commarque le sont au coucher du Soleil d'été.

Taureaux de Lascaux. Mais le réalisateur de cet original film d'Arte, Stéphane Bégoin, se réfère magistralement à Lascaux. Il faut dire que les artistes et/ou chamans magdaléniens avaient soigneusement remarqué que la lumière du Soleil pénétrait jusqu'au fond du diverticule axial de la salle des Taureaux. Et ils avaient fait en sorte que ses rayons frappent le Bison rouge et mettent en valeur l'ensemble de la plus folle des farandoles d'animaux de la préhistoire.
La science, la magie, l'art et le rituel dans leurs rapports les plus intimes font danser à Chantal un beau quadrille avec Stéphane Bégoin et les journalistes scientifiques Pedro Lima et Vincent Tardieu, qui cosignent ce film. Document également enrichi des précieuses contributions des préhistoriens de haut vol Jean Clottes et Jean-Michel Geneste.
Un thème majeur en filigrane, dans ce 55 minutes audacieux et pas forcément encensé par tous les préhistoriens patentés, c'est l'intuition que les modes de vie, de pensée et de création étaient moins cloisonnés au solutréen qu'aujourd'hui. Il faudrait parler d'appréhension « participationniste » du monde, telle que les ethnologues peuvent encore en donner la clef chez quelques rares peuples rescapés des mirages de la modernité : Indiens, Bushmen, Inuits...

Calendriers. Une pièce maîtresse est l'extraordinaire calendrier lunaire gravé sur os de renne découvert en 1911 à l'abri Blanchard, chez Castanet, à Sergeac (Dordogne encore). Cet instrument unique de calcul du temps, ou au moins des mouvements de la Lune sur l'horizon, connut une gloire récente outre-Manche, lors d'une exposition à Greenwich.
Chantal Jègues-Wolkiewiez est passionnée par l'universalité de cette inspiration cosmique dans les arts anciens (le film revient sur plus de 30 000 ans d'expression humaine). Ce film fait en réalité ressortir que nos ancêtres « paléo » vivaient un autre rapport à la nature et à l'univers que nous. Observateurs-nés du monde animal nourricier qui les entourait, témoins apeurés ou glorieux des colères ou des bienfaits supposés des cieux, ils ne pouvaient qu'être fascinés par cette configuration de la voûte étoilée, source de vie, qu'ils cherchèrent toujours à reproduire symboliquement.
Si Cro-Magnon a développé son esprit à travers des logiques concrètes (ainsi la chasse et son organisation spatio-temporelle), il n'est pas exagéré de penser que c'est l'observation initialement très pragmatique des étoiles qui lui fit découvrir le chemin du ciel.

(1) Ce soir à 20 h 45 sur Arte.

Avis personnel (provisoire) : pas vraiment convaincu par toutes ses thèses mais, en revanche, elle a mis le doigt sur un point intéressant : "dans leur écrasante majorité ces cavités ornées présentent une entrée orientée en fonction des solstices et des équinoxes" => vu que les cavernes non ornées sont elles orientées un peu n'importe comment, l'orientation de l'entrée de la caverne semble bien avoir constitué un critère de sélection des cavités pour les Paléolithiques.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
NEMROD34
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2007
Messages: 4 634
Localisation: Béziers

MessagePosté le: 04/11/2007 20:49:04    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Citation:
Avis personnel (provisoire) : pas vraiment convaincu par toutes ses thèses mais, en revanche, elle a mis le doigt sur un point intéressant : "dans leur écrasante majorité ces cavités ornées présentent une entrée orientée en fonction des solstices et des équinoxes" => vu que les cavernes non ornées sont elles orientées un peu n'importe comment, l'orientation de l'entrée de la caverne semble bien avoir constitué un critère de sélection des cavités pour les Paléolithiques.

Théorie personnelle :
Des zitis voyageant dans l'espace et le temps, ont préparés l'humanité à l'heure d'été vs heure d'hiver sachant les dégâts écologique que l'homme ferait.
Donc les hommes de Lascaux sont les premiers contactés de l'histoire !!!
La preuve Lascaux c'est en france et on est un des rares pays européens qui continu à utiliser ces changements !

Autre preuve on connaît les amérindiens du nord, qui ont une longue tradition écologiste, dont la femme (porteuse de vie) est appelée la squaw (phonétiquement lascaux) !
CQFD camembert les sceptiques scientocistologue dont BROCH est le chef.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ce n'est pas parce que 10 000 perroquets répètent la même CENSURE, que ce n'est pas une CENSURE.
Cogito, ergo caput dolet.
aussi apellé le VOICI de l'ufologie
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 05/11/2007 00:39:29    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Merci merci DAR de ton texte.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 05/11/2007 01:07:32    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Depuis des dixaines de milliers d'années l'art - ainsi que l'écriture (pas dans le sens actuel bien-sûr) - est déjà une affaire de représentation esthétique/graphique/spatiale...

Mais attention il faut rester très réservé sur toute interprétation esthétique de ces époques, même si nos questionnements s'y trouvent, manifestement.

Une cosmologie / cosmogonie à ce temps là c'est sûr.
Mais il serait là question d'un lien (pré) art - science ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
Le vagabond
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 168

MessagePosté le: 06/11/2007 05:30:49    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Ce lien existe de nos jours ? Neutral
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 06/11/2007 11:24:11    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

Le vagabond a écrit:
Ce lien existe de nos jours ? Neutral

Malheureusement non.
Entre les artistes et les scientifiques il y a une ignorance grave grave.
Et même les philosophes se spécialisent. Crying or Very sad
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 06/11/2007 13:36:01    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes Répondre en citant

maxbill a écrit:
Et même les philosophes se spécialisent. Crying or Very sad


Je crois que les philosophes n'ont pas tellement le choix, la connaissance étant tellement vaste.

Tous les philosophes rêvent de pouvoir construire une oeuvre complète, comme l'on fait Hegel, Thomas d'Aquin ou Aristote. Mais depuis le début du 20 siècle, c'est devenu presque impossible.

Pour une oeuvre complète, il faut:

- une métaphysique,
- une physique,
- une morale,
- une théorie politique,
- une philosophie de l'art,
- et une épistémologie ou théorie de la connaissance.

Même si les grands philosophes ont créés des philosophies complètes et cohérentes, c'est un boulot titanesque, et aujourd'hui avec les développements scientifiquement, probablement pratiquement impossible (sauf génie incroyable). Neutral
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/12/2017 01:23:02    Sujet du message: Lascaux, le ciel des premiers hommes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ufo-logic Index du Forum -> PUBLICATIONS -> SIGNALEZ LES LECTURES QUI VOUS ONT INTERESSEES -> SORTIES DE LIVRES, FILMS, EMISSIONS TELE etc ... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com