Ufo-logic Index du Forum

Ufo-logic
Forum d'étude pragmatique du phénomène OVNI, des météorites et d'autres phénomènes insolites

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ufo-logic Index du Forum -> LES CAS UFOLOGIQUES -> AUTRES CAS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GMH
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 40
Localisation: Est de la France

MessagePosté le: 13/09/2008 14:15:57    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Bonjour

Voici l'adresse (provisoire) pour accéder à la version PDF du document tant attendu Wink

http://gmh.chez-alice.fr/RLT/VOB-RLT-V1-09-2008.pdf

Bonne lecture.

GMH
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Etre soi-même ouvert à tout, mais vérifier tout par soi-même !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/09/2008 14:15:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 13/09/2008 15:13:51    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

bravo, ça c'est top !

Je suis content que ce travail de Renaud Leclet soit enfin publié. J'en avais discuté avec lui lorsqu'il était descendu dans le Sud-Ouest à l'été 2004. Il était alors en plein dedans tandis qu'avec Marcassite nous bossions déjà sur "Les OVNI du CNES". Je garde un bon souvenir de cette rencontre, qui devait malheureusement être la dernière, Renaud étant décédé quelques mois après... suis bien triste

NB : qu'en pense la SOBEPS/COBEPS ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 13/09/2008 15:31:31    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Merci GMH.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 13/09/2008 17:14:21    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

A titre de complément, voici le dernier point de vue de Wim van Utrecht sur le cas d'Ernage, tel qu'on peut le trouver sur son site caelestia :

"Comme indiqué dans notre réplique à la réponse du Professeur MEESSEN en date du 26 juillet, CAELESTIA est préparé à mettre l'hypothèse de l'hélicoptère au réfrigérateur. Les diverses évaluations qui ont été faites, et en particulier le fait qu'aucun bruit n'avait été entendu, le fait qu'aucun plan de vol n'avait été déposé et le fait qu'aucun hélicoptère n'avait été détecté par aucun des radars de notre pays, semblent exclure un hélicoptère militaire "ordinaire" tel qu'un Puma ou un Seaking.

Ainsi, est-il possible que l'OVNI d'Ernage ait été quelque espèce d'hélicoptère furtif silencieux en train de tester notre système radar belge ? Nous n'avons aucun moyen de le savoir, mais considérant que le premier vol du seul hélicoptère furtif réussi de l'histoire (le Comanche RAH-66 de l'US Army) a eu lieu le 4 janvier 1996 (www.army-technoloy.com), c'est à dire plus de six ans après l'observation du colonel AMOND, nous ne pensons pas qu'un hélicoptère furtif soit une option très vraisemblable."

Toujours dans la section Ernage du site caelestia, on peut trouver une lettre du général de Brouwer, en date du 22 juin 2008, qui développe des arguments très fort contre l'hypothèse de l'hélicoptère pour la soirée du 29 novembre 1989.

Reste à voir si cette hypothèse peut expliquer d'autres cas (certainement celui en date de 1992 présenté au début du rapport, mais alors, d'après ce que j'ai compris, la "vague belge" était finie).

Dodgson
Revenir en haut
marius
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2005
Messages: 2 588
Localisation: vosges

MessagePosté le: 13/09/2008 17:23:43    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Dogson
Citation:
considérant que le premier vol du seul hélicoptère furtif réussi de l'histoire (le Comanche RAH-66 de l'US Army) a eu lieu le 4 janvier 1996 (www.army-technoloy.com), c'est à dire plus de six ans après l'observation du colonel AMOND, nous ne pensons pas qu'un hélicoptère furtif soit une option très vraisemblable."


Dire que le 1er vol d'un hélicoptère furtif date du 04 janvier 1996, est surtout une date officielle. Cela ne voulant pas dire qu'un hélicoptère furtif n'a pas réalisé d'essais auparavant. Ce qui est difficile à confirmer, je suis d'accord.
Ensuite pour le bruit, l'argument de dire que cet hélicoptère (si y il eu hélicoptère dans le cas d'Ernage) me semble un peu court. Lors de diverses enquêtes j'ai pu (et d'autres avec moi ou sans moi) constater que absence de bruit ne voulait pas dire bruit absent. Exemple : lors du 18 février 2004 (passage d'un bolide tonnant) deux témoins se trouvent à cent mètres l'un de l'autre, un entend une violente explosion, l'autre non. Wink
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis tellement sceptique que je doute de moi et toc !
A VOCE RIVOLTA
Dit Monsieur 5% (+ ou -)
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 13/09/2008 18:04:10    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Ensuite pour le bruit, l'argument de dire que cet hélicoptère (si y il eu hélicoptère dans le cas d'Ernage) me semble un peu court. Lors de diverses enquêtes j'ai pu (et d'autres avec moi ou sans moi) constater que absence de bruit ne voulait pas dire bruit absent. Exemple : lors du 18 février 2004 (passage d'un bolide tonnant) deux témoins se trouvent à cent mètres l'un de l'autre, un entend une violente explosion, l'autre non." (Marius)

Sur ce point, il faut lire sur caelestia la discussion présentée à la fin de la section Ernage, et notamment les arguments de Martin Shough.

Dodgson
Revenir en haut
marius
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2005
Messages: 2 588
Localisation: vosges

MessagePosté le: 13/09/2008 19:02:32    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Je comprends même si cela n'enlève rien à mon post.
Mais pour plus de clarté :
Citation:
Sur ce point
Lequel ? Wink
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis tellement sceptique que je doute de moi et toc !
A VOCE RIVOLTA
Dit Monsieur 5% (+ ou -)
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 13/09/2008 19:50:46    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Mais pour plus de clarté : Citation:
Sur ce point
Lequel ?" (Marius)

Sur la question du bruit.

Dodgson
Revenir en haut
marius
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2005
Messages: 2 588
Localisation: vosges

MessagePosté le: 13/09/2008 20:02:59    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Alors il faudra bien qu'on explique cette singularité (confirmé maintes et maintes fois !) : un entend l'autre pas ! Wink
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis tellement sceptique que je doute de moi et toc !
A VOCE RIVOLTA
Dit Monsieur 5% (+ ou -)
Revenir en haut
meteore
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 968

MessagePosté le: 13/09/2008 20:17:04    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Bonjour,

Merci GMH, je vais déguster ce doc à petites bouchées, mais avec appétit bravo, ça c'est top !
Bravo, et félicitations encore aux personnes qui ont finalisé le travail de Renaud !


Sur la question du bruit, vers 17h un feu s'est déclaré sur la commune de la Seyne/mer, et des canadairs ont commencé leur moria. Tout cela en absence total de bruits, pour la bonne raison qu'il y avait mistral assez soutenu et que ce dernier éloignait le bruit.

Météore Wink
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Qui cherche trouve, le tout est de savoir quoi !
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 13/09/2008 22:23:46    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Alors il faudra bien qu'on explique cette singularité (confirmé maintes et maintes fois !) : un entend l'autre pas!" (Marius)

En l'occurence, il y avait deux témoins (le lieutenant-colonel Amond et sa femme), et aucun des deux n'a entendu de bruit.
Wim van Utrecht avait envisagé une explication psychologique, mais l'a abandonnée. Voir à ce sujet, dans la discussion dont j'ai conseillé la lecture, le point 2 de la lettre du général Wilfried de Brouwer du 6 juin 2006, et le point 2 de la réponse que lui fait Wim van Utrecht; cette réponse apparaît immédiatement à la suite de la lettre du général.

La lettre de Martin Shough en date du 17 mai 2008, sur les conditions de propagation du bruit lors de l'incident d'Ernage, est aussi fort intéressante.

D'une façon générale, la lecture complète de cet échange épistolaire ne peut que favoriser le dialogue sur ufo-logic.

Dodgson
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 13/09/2008 22:31:50    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Correction à mon message précédent : il s'agit de la lettre du général Wilfried de Brouwer du 6 juillet 2008, et non du 6 juin 2008.

Dodgson
Revenir en haut
Buckwild
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 206
Localisation: France Métro

MessagePosté le: 14/09/2008 00:54:15    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai un problème avec les hublots éclairés sur les côtés car pour être visibles par les témoins, on ne parle pas
d'une petite loupiote mais d'une partie ou de la totalité de l'habitacle de l'hélicoptère assez fortement éclairée.

J'ai déjà eu la chance de voler et piloter de nuit et je peux vous assurer que la moindre lumière fait un reflet sur la verrière, une simple petite mag-lite par ex (obligatoire pour le vol de nuit) peut être un problème pour la visibilité du pilote tant au niveau des reflets sur la verrière qu'au niveau de la persistance rétinienne. On est même obligé de régler l'intensité des différents voyants sur le "panel" avec les "dim switch" (variateur d'intensité lumineuse).

Pour aller plus loin et s'assurer que leur remarque était pertinente, les enquêteurs auraient du se renseigner à ce niveau auprès de l'armée ou des armées concernées et des services spécialisés comme les hélicoptères médicaux qui seraient sans doute les plus à même de devoir éclairer l'habitacle pour prodiger des soins.

A titre perso', je n'ai jamais vu un hélicoptère en vol de nuit éclairé fortement de l'intérieur et j'ai vécu 6 mois environ à proximité d'une base Aéronavale US (tout plein d'hélicos jours et nuits et même un coin pour s'entraîner aux manoeuvres en conditions diurnes & nocturnes), je ne comprend même pas l'utilité de le faire (sauf urgence médicale peut être ?) car cela peut fortement déranger les pilotes & troupes et s'avérer être fatal. (très peu d'hélicoptères que je sache donc à vérifier ont un cockpit séparé par une porte ou situé à un endroit différent de l'habitacle, les Russes en ont plusieurs modèles dont ceux de la famille des "MI")

Exemple : http://www.benoa.net/beijing/aviationmuseum/FRpages/Aviation Museum-23.html


"Selon Air & Cosmos n° 1862 du 25 octobre 2002, p.9, la vague d’ovnis de 1989-1992 en Belgique aurait
effectivement été le fait de l’entraînement d’avions furtifs et d’hélicoptères de combat basés en Allemagne
."

Deux critiques :

-Il eut été plus préférable de procéder à au moins une double vérification concernant ces dires et d'au moins chercher
à savoir quels étaient les types d'appareils utilisés si cela était possible.

-On ne peut pas utiliser cet argument seul, il faut pousser les vérifications afin de savoir si d'autres manoeuvres similaires ont eu lieu depuis à mon sens. Pourquoi ? Tout simplement car si d'autres manoeuvres similaires ont eu lieu depuis, on est en droit de se demander pourquoi n'a t'on pas eu droit à une nouvelle vague contagieuse d'observations d'OVNIs dans l'espace aérien Belge.

Autre chose, il n'est fait mention nulle part du règlement de l'aviation concernant le vol nocturne et à basse altitude, c'est une omission importante car cela permettrait sans doute d'écarter certaines hypothèses. Dois je rappeler que tous les obstacles ne sont pas reportés sur les cartes aéronautiques et que le vol nocturne peut entraîner des problèmes au niveau des estimations vestibulaires & évaluations visuelles (Conflit vestibulo-visuel) ainsi qu'au niveau des évaluations prioceptives.

Sans parler des diverses restrictions au niveau de la sécurité mais aussi des nuisances sonores. Ne vol pas à basse altitude & en conditions nocturne & n'importe ou qui veut, même les militaires et il aurait fallu en savoir plus à ce niveau.

Sinon, pour le reste en lisant ce document, il ne fait nul doute que la SOBEPS a commis de nombreuses erreurs & biais & omissions* et en ce sens je le trouve pertinent. Ceci dit, je n'ai fait que le survoler, j'y reviendrai peut être mais c'est très intéressant en tout cas...

* : le fait de ne pas avoir inclus l'hypo' hélico en fait partie et ce n'est pas rien à mon sens.

Cdlt,
Buck
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut
Dam
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2006
Messages: 447
Localisation: 79500 Melle

MessagePosté le: 14/09/2008 07:01:27    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Sinon avez-vous pensé au Mil Mi-12, le plus gros hélico jamais construit avec une charge utile de 40 tonnes, qui pourrait correspondre aux dimensions importantes des objets observés et quelquefois mentionnées par les témoins ? Pas très furtif mais bon... fou


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Une fois, j'ai cru que j'avais tort, mais en fait je m'étais trompé, et j'avais raison.. (°.°)


Dernière édition par Dam le 14/09/2008 18:36:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 14/09/2008 09:31:32    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

dodgson a écrit:
A titre de complément, voici le dernier point de vue de Wim van Utrecht sur le cas d'Ernage, tel qu'on peut le trouver sur son site caelestia


Et si tu lisais le document, avant de poster ça (que tu as déjà posté ailleurs sur ce forum). Je suis moi-même en train de parcourir le document (très intéressant), et Ernage n'est qu'un cas parmi de nombreux autres.

Quant au bruit, on sait fort bien que les témoins d'une observation d'un hélicoptère peuvent ne pas entendre le bruit qu'il fait. C'est un argument éculé. Si tu n'as pas mieux... Confused
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 14/09/2008 11:15:05    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Et si tu lisais le document, avant de poster ça (que tu as déjà posté ailleurs sur ce forum). Je suis moi-même en train de parcourir le document (très intéressant), et Ernage n'est qu'un cas parmi de nombreux autres.

Quant au bruit, on sait fort bien que les témoins d'une observation d'un hélicoptère peuvent ne pas entendre le bruit qu'il fait. C'est un argument éculé. Si tu n'as pas mieux... "
(Venom)

J'avais posté la version anglaise de ça. J'ai cru utile d'en poster la traduction en français. Je te prie de m'excuser si cela t'a fait perdre du temps, ou causé quelque autre désagrément.

Je ne parlais que du bruit dans le cas d'Ernage, et je signalais que ce problème avait été longuement discuté, au point de convaincre Wim van Utrecht, dans le texte que ce dernier a mis en fin de la section Ernage de caelestia. Bien sûr, pour les autres cas, il faudrait les examiner, notamment au sujet du bruit, un par un. En ce qui concerne la soirée du 29 novembre 1989, les arguments de Wilfried de Brouwer portent essentiellement sur les plans de vol et la détection radar.

Sur ce, je dois prendre la route...

Dodgson
Revenir en haut
NEMROD34
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2007
Messages: 4 634
Localisation: Béziers

MessagePosté le: 14/09/2008 11:17:36    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Citation:
Quant au bruit, on sait fort bien que les témoins d'une observation d'un hélicoptère peuvent ne pas entendre le bruit qu'il fait.

Voir mon témoignage par exemple, du vent, une route fréquentée, le bruit du moteur de la voiture = un hélico parfaitement silencieux)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ce n'est pas parce que 10 000 perroquets répètent la même CENSURE, que ce n'est pas une CENSURE.
Cogito, ergo caput dolet.
aussi apellé le VOICI de l'ufologie
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 14/09/2008 17:28:05    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

>En ce qui concerne la soirée du 29 novembre 1989, les arguments de Wilfried de Brouwer portent essentiellement sur les plans de vol et la détection radar.

Il est facile aujourd'hui à W.De Brouwer d'affirmer d'autorité que tout a été vérifié sur les avions et hélicos militaires, OTAN etc. en 1989 (je rappelle qu'il croit aux ovnis belges et aussi à ceux du 5 nov 90 parce que vu par des pilotes anglais de Vampire, lire le livre Thouanel**). Marrant mais à l'époque personne ne pensait hélico ...
De Brouwer a lui même dit** qu'il ignorait les activités de l'OTAN (comme la SOBEPS il n'a guère été curieux sur ce sujet) durant la vague belge.

Enfin je serai très étonné que les vérifs sur les radars (de la SOBEPS ou de la FAB) aient consisté à rechercher des plots connus identifiés alors que ce sont les NI qui sont toujours recherchés dans ces vagues et contextes ufo.

En clair, tant que De Brouwer ne fournira pas les enregistrements pour la nuit d'Ernage comme preuve de l'absence d'hélico et avion dans la zone, et des documents de l'OTAN indiquant qu'aucun de leurs appareils n'était en vol, ses propos n'ont valeur que celle d'arguments d'autorité d'une personne tenante des ovnis exotiques.
Même demande pour le cas de Jupille sur Meuse.

Wim a tort de se laisser influencer par ces propos et commet l'erreur de proposer la thèse "dirigeable" qui ne tient pas la route les jours où il y avait des vents forts.

Pour Buck, évidemment la piste des hélicos médicaux (hublots éclairés) est une des pistes qui aurait du être vérifiée par la SOBEPS et qui ne l'a pas été, y compris quand les témoins eux-mêmes disaient "j'ai pensé à l"hélico médical de ..." ! J'ai étudié un cas de cette vague, vu en pleine ville, qui colle bien avec un tel appareil allant vers un hopital, là encore aucune vérif (j'avais signalé la chose à F.Boitte, longtemps après malheureusement).

Sinon ne jamais oublier que vouloir expliquer la vague belge par un seul type d'appareil connu serait une grave erreur.
C'est bien un ensemble d'aéronefs connus et courants (ayant des feux/phares/projo blanc et un cligno rouge) qui fut naîvement amalgamé en UN ovni stéréotypé (avions, hélico, civils, police, médical et militaires peut-être de divers pays) dans un contexte médiatique particulier.
Inutile d'aller chercher des engins secrets ou des proto de ballon dirigeable à chaque cas... Pas économique.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 14/09/2008 20:13:31    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

marcassite a écrit:
Wim a tort de se laisser influencer par ces propos et commet l'erreur de proposer la thèse "dirigeable" qui ne tient pas la route les jours où il y avait des vents forts.


+ 1. Pour le cas d'Ernage, seul un hélicoptère de moyen tonnage conventionnel colle bien avec le témoignage. Sous l'influence de tenants, WVU avance imprudemment des hypothèses qui ici ne tiennent pas du tout la route (hélicoptère furtif... mais néanmoins puissamment éclairé et blimp... voltigeur).

Pour le cas inaugural du 29 novembre 1989, le Gen. DE BROUWER affirme ceci :

Citation:
When the media reported the numerous UFO observations which occurred in the region of Eupen/Verviers on 29 November 1989, I asked to verify the radar recordings of all air traffic over the relevant area. Thorough analysis revealed that the observations were not attributable to any fixed-wing aircraft or helicopter. It should be noted that radars can track low flying helicopters, except when these are in a hovering position. In addition, the Civil Aviation (CAA) confirmed that no flight plans had been introduced to operate in the area. A flight plan is mandatory to fly between sunset and sunrise.


L'hypothèse formulée en 2004 par R. Leclet ("prédiction" indirectement confirmée par un officiel allemand, par le biais d'Air & Cosmos en 2005) est que les OVNI en question étaient des hélicoptères lourds volant à très basse altitude pour échapper justement à ces radars, dans le cadre d'une manoeuvre secrète, d'un test de pénétration en territoire étranger en conditions réelles, de l'OTAN, motivé par les événements contemporains en RDA, qui auraient pu mal tourner. L'objection principale du général en retraite tombe ainsi.

NB : soit dit en passant, heureusement que les Allemands n'ont plus d'intentions agressives, sinon, le temps que ce général réalise ce qui se passait, ça recommençait comme en 40 ! Mr. Green
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 15/09/2008 00:32:19    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Ce rapport qui vient d'être mis en ligne est très intéressant, en particulier à décortiquer.

Je reviendrai plus longuement dessus, mais pour commencer, je me permets de poser une question sur un terme qui apparaît aux pages 17 et 18. Il y est question du lieutenant-colonel De Brouwer. Or, dans les documents que je possède ou que je peux consulter sur internet, je vois :
colonel De Brouwer (Vague d'OVNI sur la Belgique, SOBEPS, 1991)
colonel De Brouwer, Chef des Opérations à la Force Aérienne belge (texte d'Auguste Meessen)
colonel De Brouwer (Paris-Match, 5 juillet 1990, N° 2553)
Je n'exclus pas une erreur collective propagée par la SOBEPS, mais je penche plutôt pour une erreur (très minime !) dans le rapport.

A propos de W. de Brouwer, et de la soirée du 29 novembre 1989 :

"Pour le cas inaugural du 29 novembre 1989, le Gen. DE BROUWER affirme ceci :

Citation:
When the media reported the numerous UFO observations which occurred in the region of Eupen/Verviers on 29 November 1989, I asked to verify the radar recordings of all air traffic over the relevant area. Thorough analysis revealed that the observations were not attributable to any fixed-wing aircraft or helicopter. It should be noted that radars can track low flying helicopters, except when these are in a hovering position. In addition, the Civil Aviation (CAA) confirmed that no flight plans had been introduced to operate in the area. A flight plan is mandatory to fly between sunset and sunrise.

L'hypothèse formulée en 2004 par R. Leclet ("prédiction" indirectement confirmée par un officiel allemand, par le biais d'Air & Cosmos en 2005) est que les OVNI en question étaient des hélicoptères lourds volant à très basse altitude pour échapper justement à ces radars, dans le cadre d'une manoeuvre secrète, d'un test de pénétration en territoire étranger en conditions réelles, de l'OTAN, motivé par les événements contemporains en RDA, qui auraient pu mal tourner. L'objection principale du général en retraite tombe ainsi.

NB : soit dit en passant, heureusement que les Allemands n'ont plus d'intentions agressives, sinon, le temps que ce général réalise ce qui se passait, ça recommençait comme en 40 !" (DAR)

C'est effectivement très intéressant.
Il me semble qu'il y a une petite incohérence de date entre ce qu'écrit DAR et ce que je peux lire dans le rapport : "Selon Air&Cosmos n° 1862 du 25 octobre 2002, p. 9, la vague d'ovnis de 1989-1992 en Belgique aurait été le fait de l'entaînement d'avions furtifs et d'hélicoptères de combat basés en Allemagne. Cette information [...] provient d'un haut fonctionnaire allemand." 2005 ou 2002 ?
Plus sérieusement, bien qu'il y ait des nuances (et parfois plus que des nuances) entre les témoignages sur le bruit entendu par les divers témoins dans la soirée du 29 novembre 1989, la tendance générale est plus à la discrétion qu'au vacarme d'hélicoptères lourds volants à très basse altitude.
Enfin, selon Wielfried de Brouwer, les hélicoptères volant à basse altitude n'échappent aux radars militaires qu'en vol stationnaire (cf. plus haut : "except when these are in hovering position"), ou alors en se cantonnant au vol dans des vallées ou des gorges, ce qui est plus facile en terrain montagneux que dans le plat pays belge.

Nul doute que le (lieutenant-?)colonel De Brouwer, selon Meessen "Chef des Opérations à la Force Aérienne belge", sera heureux d'apprendre que durant toute cette période (1989-1992 selon ce haut fonctionnaire allemand !), alors que des manoeuvres militaires d'envergure se déroulaient, non plus comme à l'habitude dans les déserts du Nevada, mais au-dessus de régions densément peuplées de son pays, il n'a été qu'un idiot utile...

Dodgson
Revenir en haut
Cortex
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 825

MessagePosté le: 15/09/2008 00:46:07    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Dans tout ce que j'avais lu (c'est-à-dire peu de chose), de Brouwer était lieutenant-colonel. Dans la mesure où on s'adresse en principe à une personne de ce grade en l'appelant "mon colonel", la confusion/incertitude n'est pas surprenante.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Raptor Jesus : he went extinct for your sins.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 15/09/2008 10:42:26    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Dans tout ce que j'avais lu (c'est-à-dire peu de chose), de Brouwer était lieutenant-colonel. Dans la mesure où on s'adresse en principe à une personne de ce grade en l'appelant "mon colonel", la confusion/incertitude n'est pas surprenante." (Cortex)

Bien que la SOBEPS ait bien parlé du "lieutenant-colonel Amond" et non du "colonel Amond", je m'étais aussi posé la question, et dans la recherche que j'avais faite hier soir (ou plutôt ce matin très tôt) sur internet, j'avais été étonné de ne pas trouver sur De Brouwer une réponse totalement dénuée d'ambiguité. Mais là je crois que j'ai la solution : De Brouwer a écrit, en 1991, une postface à "Vague d'OVNI sur la Belgique". Or, il la signe en tant que "Général-major aviateur WILFRIED DE BROUWER". Il me paraît exclu que De Brouwer ait pu sauter du grade de lieutenant-colonel à la fin 1989 à celui de général en 1991. Donc, il était bien colonel, et non lieutenant-colonel.

L'erreur est certes minime, mais ce qui m'inquiète c'est qu'elle est passée inaperçue aux yeux des quatre éditeurs du travail de l'auteur principal, et qu'ils l'aient même reprise dans la page 18 (si j'ai bien compris, les parties grisées sont l'oeuvre des éditeurs). Cela ne me paraît pas un gage de sérieux.

Dodgson
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 15/09/2008 11:07:56    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

dodgson a écrit:
L'erreur est certes minime, mais ce qui m'inquiète c'est qu'elle est passée inaperçue aux yeux des quatre éditeurs du travail de l'auteur principal, et qu'ils l'aient même reprise dans la page 18 (si j'ai bien compris, les parties grisées sont l'oeuvre des éditeurs). Cela ne me paraît pas un gage de sérieux.Dodgson


Une erreur "minime" (personnellement, je dirais même que l'on en a strictement rien à battre de son grade exact, cela n'affecte en rien l'argumentation) n'est "pas un gage de sérieux" voire invalide tout le travail ? Et que faut-il alors déduire des erreurs "majeures" de la SOBEPS, dodgson ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 15/09/2008 12:04:52    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

"Une erreur "minime" (personnellement, je dirais même que l'on en a strictement rien à battre de son grade exact, cela n'affecte en rien l'argumentation) n'est "pas un gage de sérieux" voire invalide tout le travail ? Et que faut-il alors déduire des erreurs "majeures" de la SOBEPS, dodgson ?" (DAR)

Je n'ai jamais dit "invalide tout le travail", mais bon, d'accord, j'ai peut-être exagéré. Cela vient sans doute du fait que je suis trop exigeant en ce qui me concerne. Cependant, je pense que son grade exact a de l'importance. Si l'aurorité militaire confie l'affaire à un colonel plutôt qu'à un lieutenant-colonel, c'est qu'elle a plus d'importance à ses yeux (du bon usage de l'argument d'autorité...).

Désolé d'avancer par petites touches, mais voici un bon point pour le rapport "Une hypothèse oubliée". Page 12, PHASE 3, observation au-dessus du lac de la Gilette : il s'agit bien de Vénus. Peu de gens en doutaient, et les calculs de Martin Shough confirment ce fait.

Dodgson
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 15/09/2008 12:22:24    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

=> Evidemment DAR qu'ils étaient plus sérieux que quelques sceptiques à la SOBEPS : s'ils faisaient plus d'erreur c'est qu'ils travaillaient plus, na ! Logique non ? Mouaaaahaahaah.

J'adore aussi la logique de Dogson qui consiste a trouver les ovnis belges "plus souvent silencieux"
A se demander si le texte a été lu ? La majorité des obs sont en ville, sur ou en bord de grands axes routiers ou en voiture.
Mais qu'est-ce que cela peut bien faire à ceux qui savent EUX que les ovnis belges sont des engins inconnus qui ne font pas de bruit ! (Sauf quand ils en font ...exprès , pour se marrer un peu ?) Grrr.


Dogson >Si l'aurorité militaire confie l'affaire à un colonel plutôt qu'à un lieutenant-colonel, c'est qu'elle a plus d'importance à ses yeux (du bon usage de l'argument d'autorité...).

Que penser alors de De brouwer qui dit qu'il était "chef d'état major adjoint" (interview de Thouane,p251 de son livre). c pas Question Wink

PS : il faudra évidemment corriger le grade en colonel (cf VOB1). Mais comme dit DAR, franchement ce ne sont pas ses barrettes ou étoiles qui m'intéressent mais ses propos et les pièces officielles qu'il fournit pour les attester.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 15/09/2008 12:35:43    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

http://ufologie.net/htm/belstu01f.htm
"Dans l'intervalle, j'avais appris du Lieutenant-Colonel De Brouwer, chef des opérations de l'Armée de l'Air belge, que l'Armée de l'Air avait demandé des informations à l'ambassade américaine pour aider à expliquer les rapports."
dixit ... A Meessen !

Titre cité aussi ici :
http://www.caelestia.be/article05b.html
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 15/09/2008 12:38:39    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Donc rien a modifier au texte de RLT en fait. Il est souvent de tradition chez les tenants de mentionner un grade supérieur (cf affaire Fartek), le dernier obtenu mais pas celui en date des faits, histoire d'en coller plein la vue.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
dodgson
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 417

MessagePosté le: 15/09/2008 14:20:35    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Damned, peut-être que je me suis fait avoir par les "tenants" !

C'est un réel plaisir pour moi que de correspondre avec Marcassite, il est encore plus scrupuleux que moi (enfin, disons au moins autant).

Je penche maintenant pour l'hypothèse "lieutenant-colonel" (mais je n'exclus pas une distraction de Meessen). Cependant, j'ai trouvé un truc intéressant sur wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Composante_Air

On y trouve la liste des grades dans la Force Aérienne belge (voir la fin de l'article).

Officier supérieur : Major -> Lieutenant-Colonel -> Colonel

Officier général : Général de brigade -> Général-Major -> Lieutenant-Général -> Général

Donc on aurait un officier qui, de Lieutenant-Colonel fin 1989, aurait fait une carrière éclair pour se retrouver Général-Major en 1981 ? J'avoue que je ne comprends rien aux grades en Belgique... Peut-être un extraordinaire avancement au mérite ?

Dodgson
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 15/09/2008 18:18:43    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

En 1994, je penchais à cause de cette envolée en grade, à une récompense pour avoir tu certaines choses (OTAN, présence des F117 en Allemagne,...). Mais vu ce que j'ai lu et entendu de De Bouwer, s'il joue la comédie, il est très très fort. A un point tel que je pense que ce n'est pas de la comédie , il y croit dur aux vrais ovnis !

Alors pourquoi Général ? Ce brave homme n'a-t-il pas su préserver le sol belge de l'invasion ovniesque :
aucun ovni n'a osé se poser en Belgique (pas de témoins connu en tout cas).
Une chose que notre armée n'a pas su faire en 54 ni en 74-76 ni en 1981-82. Après ils se sont améliorés, vu que peu d'ovnis se posent de nos jours Wink
Qui fait mieux que la FAB sur ce point dans l'histoire de l'ufologie face à une telle déferlante de vaisseaux ETs triangulaires ? La FAB veillait avec la SOBEPS. Si, si. Souvenez vous la nuit du 30 mars ! Des F16 et les superradars belges les ont pourchassé et ILS se sont volatilisés (sous forme de masse humide, d'inversion thermique et d'étoiles !). Plus efficace** que cette armée là, on ne trouve pas.

**Quand on sait que parmi les 11 lock-on du F16 leader qui furent annoncés comme ceux d'un ovni, 3 au moins sur les 11 sont en fait des echos du 2eme F16 (verrouiller son pote par erreur c'est sympa non?), l'efficacité de la FAB fait ... frémir. Shocked
A noter que le radar APG 66 des F16 était connu pour être dépassé et devait être remplacé à partir de ... 1990 ! Et si mes souvenirs sont bon, à l'époque les pilotes belges se plaignaient de leur manque d'entraînement en vol.

Ce genre d'anecdotes instructives n'a pas circulé dans le milieu ufo, on se demande pourquoi ... Embarassed Corbeille
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
marcassite
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2006
Messages: 578
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 15/09/2008 18:25:44    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet Répondre en citant

Vous l'aurez compris, après avoir examiné quelques dossiers (y compris in situ à la SOBEPS) et leurs circonstances/contexte, quelques années après cette vague, j'en ai conclu que c'était la plus belle histoire belge jamais contée à l'étranger.
Lire à chacun d'y voir autre chose... s'il a du temps à perdre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vérifions l'info pour éviter l'intox.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/10/2017 04:45:29    Sujet du message: Vague belge : mise en ligne du document Renaud Leclet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ufo-logic Index du Forum -> LES CAS UFOLOGIQUES -> AUTRES CAS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 1 sur 10

 

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com