Ufo-logic Index du Forum

Ufo-logic
Forum d'étude pragmatique du phénomène OVNI, des météorites et d'autres phénomènes insolites

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Curieuses étoiles !

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ufo-logic Index du Forum -> LES CAS UFOLOGIQUES -> AUTRES CAS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marius
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2005
Messages: 2 588
Localisation: vosges

MessagePosté le: 25/07/2008 18:04:31    Sujet du message: Curieuses étoiles ! Répondre en citant

Avant de partir quelques jours en congés (fortement mérité), une petite enquête : Mr. Green

CURIEUSES ETOILES…

Cette courte affaire fut très riche d’enseignements pour moi ! Durant quelques années je n’avais vraiment eu affaire qu’à des cas bien étranges en apparence, mais dont les solutions transparaissaient rapidement.
Comme je l’ai maintes fois fait observer, les témoignages sincères des témoins transportent nombres de détails nous permettant une identification plus ou moins facile du phénomène impliqué.
Comment aurais-je pu penser qu’il puisse exister des solutions aussi simples et surtout immédiatement vérifiables ?
A force de fouiller, nous en oublions presque l’essentiel, la simplicité…


1er cas.

La première observation de notre témoin (boulangère) eut lieu en mars 1975 sans plus de précisions quant à la date. Elle se trouve en compagnie de deux autres personnes dans une voiture roulant sur une petite route nommée « le Gai Versant » à la Seyne/Mer. Elle est passagère et se trouve à cet instant allongée sur la banquette arrière. Dans l’axe du pare brise, une rangée d’arbres au loin. La route est montante (18° environ) et quelques villas bordent les côtés. Il est environ 21h - 21h30.
A cet instant précis, notre témoin principal remarque dans le ciel toute une série de points lumineux disposés çà et là sans aucune formation bien précise. Au nombre de dix ou quinze, ils avancent assez vite à une altitude qu’elle juge alors assez haute. En fait, il s’avère que ces points avancent vers eux…
Elle nous décrit la scène : « Ils avaient apparemment la même grosseur que les étoiles et le même genre de scintillement. Certains, plus proches, étaient un peu plus lumineux. Ils étaient disposés en groupe parfois, mais sans véritable formation. Le temps d’observation dura entre trois et quatre secondes. Il y en avait bien dix ou quinze comme ça, de la même grosseur qu’une étoile. Il m’a semblé qu’ils se dirigeaient vers Toulon… ».Un peu plus loin, elle précise : « Un petit groupe de trois semblait diriger l’ensemble… ».

De notre enquête ne ressort aucun changement de couleur. Les arbres ayant caché la suite de l’observation selon notre témoin. Le véhicule stoppa rapidement sous l’alerte de notre « faiseuse de pain », mais elle ne constata plus rien que des étoiles fixes dans le ciel.
Son témoignage démontre un phénomène assez haut dans le ciel puisque notre témoin était allongé à l’arrière du véhicule, donc champ de vision levé !
Pour qu’en une poignée de secondes un tel phénomène s’évapore ainsi, nous sommes en droit d’admettre une vitesse rapide !
Sur les lieux nous notons une profondeur de vision assez large (objets - témoin) et situons ledit phénomène au-dessus des arbres mais assez bas sur l’horizon (env.35°).
Le croquis du témoin n’amène rien de particulier, du moins à première vue…

Croquis :

Dessin effectué de mémoire,
mais assez fidèle selon notre
témoin.


De prime abord, il s’agit d’un témoignage anodin, dont nous ne devrions pas tirer grand chose. Mais têtu comme je suis, accrocheur à particule, je déteste rester ainsi ! C’est avec un naturel bien commun que je reviendrai voir ce témoin…

2éme cas.

Même témoin que précédemment. Cette fois l’observation aura lieu en Corse et date de juillet ou août 1962. Notre charmante boulangère avait douze ans alors. Elle se souvient d’un ciel clair alors qu’elle jouait avec des amis d’enfance.
D’un coup son regard accroche une « chose » blanche et ronde dans le ciel. L’artefact lui sembla haut et juste au-dessus d’eux. D’un éclat plutôt pâle, un blanc comme de la peinture !
Fixe vers l’ouest, l’objet en haute altitude serait resté ainsi plus d’une heure et demie. Il était alors 15 ou 16h !
Par la suite, avec ses amis, elle observera le phénomène par intermittence.
Hélas, rien de plus sur ce cas bien laconique. Aucun souvenir quant à sa disparition. Seulement un reste de réminiscence concernant un objet visuel blanc mat un peu plus gros qu’une étoile.
Ce témoignage trop imprécis n’empêche nullement une éventuelle explication bien rationnelle.
J’explique donc à notre témoin les différentes phases d’un ballon-sonde. La condition première est sa situation, et là, elle nous révèle que l’objet se tenait à l’ouest. Comme nous le savons, le soleil couchant est dans cette direction, les rayons purent être responsables d’une réflexion sur l’enveloppe du ballon.
Ses souvenirs bien maigres précisent qu’il n’y avait aucun vent ! Ce qui tend à confirmer cette hypothèse.
Elle admet volontiers cette explication et reste surprise des tours que ce type de sonde peut produire. Et d’expliquer à nouveau les différents positionnements qui entraînent les illusions suivantes : formes « cigaroïdes » « soucoupiques », « boules » etc…
Cette conversation, serviteur est bien heureux de l’avoir…

3éme cas.

Encore et toujours notre boulangère. Cette fois aucune date en mémoire, ce qui prouve un phénomène certes fugace et notable, mais sans intérêt bien ancrable ! Nous sommes en Corse là aussi et il est entre 21h et 22h ce soir là. Soudain, une luminosité curieuse excite son regard !
Afin de bien comprendre ce témoignage et donc l’explication qu’il implique, voyons un court extrait de notre entretien :

- Témoin : Nous avons vu un engin qui ne faisait aucun bruit. Il y a eu un faisceau lumineux rouge qui éclairait la nuit.
- Navigateur : Un faisceau qui partait du phénomène ?
- Témoin : Oui, et ça éclairait la nuit, vous voyez ? Il pouvait être entre 9 et 1Oh du soir. J’étais avec un copain. Dans la nuit on ne voyait qu’un faisceau lumineux quoi.
- Navigateur : Juste un faisceau alors ? Pas de phénomène, c’est ça ?
- Témoin : Non, non, juste le faisceau, lumineux rouge, lumineux quoi.
- Navigateur : Comment était-il ?
- Témoin : Tronqué ! Comme ça (elle dessine un haut plus court que la base) et en position parallèle par rapport au sol. Sans bruit.
- Navigateur : Il avançait ?
- Témoin : Oui ! Mais lentement et sans bruit. Mon ami a pensé à un avion car c’était assez petit quand même dans le ciel. Mais moi, je n’y crois pas, pas avec un faisceau comme ça…
- Navigateur : Loin ?
- Témoin : Assez quand même, sur l’horizon assez loin…
- Navigateur : C’est tout ce dont vous vous souvenez ?
- Témoin : (après une longue réflexion) Oui, malheureusement. Je ne me souviens de rien d’autre. Que faire ? Nous l’avons observé assez longtemps quand même, puis après nous n’avons plus regardé. Je ne sais comment cela a disparu…

Encore un témoignage qui ne servira pas ? Peu ou de vagues renseignements, j’en conviens.

Cependant, bien que concis et ici largement condensé, ce récit évoque irrésistiblement un phénomène naturel et bien terrestre. Nous l’avons vu lors de ce bref entretien, notre témoin est surtout surpris du manque de bruit. Or, l’objet en question (elle l’admet) se trouve assez loin.
S’il s’agit du phare d’un hélicoptère, rien de plus normal alors que de n’observer que son faisceau lumineux, nettement plus discernable que l’hélicoptère lui-même ! Le fait que notre témoin se souvienne parfaitement d’une vitesse lente, accrédite une fois encore cette explication.
Si le narrateur est content de ses explications probables (sinon certaines), il lui reste un goût amer en fond de gorge ! Cette formation d’objets de mars 1975…
Alors, tans pis pour le temps perdu sûrement en vain, je retourne sur les lieux…

Nous Orion dû y penser …

Nous sommes en novembre 1979, lorsque je collecte ces faits ! En février 1980, je retourne sur les lieux afin de me replonger dans l’ambiance.
Je gare mon véhicule à mi-chemin de la pente de cette fameuse route. Ouvrant la portière arrière, je jette un œil afin que personne ne me prenne pour un fou ( !), m’allonge sur la banquette arrière et referme la porte (il fait un peu frais).
Là, j’observe la rangée d’arbres se trouvant devant moi.
Le ciel est limpide, mais décidément les dieux me boudent…Rien !
Aucune idée ne jaillit de mon cerveau en ébullition !
Qu’à cela ne tienne, je rentre, reprends le témoignage une nouvelle fois.
Le lendemain même manège…Toujours rien. Là, en revanche je pense (tiens ?), nous sommes en février, l’observation a eu lieu en mars…

En mars, alors, je réitère mon expérience, mais cette fois, me place un peu plus bas sur cette route. Observant au travers du pare brise, j’aperçois dans un ciel incroyablement clair un fourmillement d’étoiles…Et là, le schéma de notre boulangère se déchire…
Ressortant, toujours les yeux en direction du ciel, c’est d’un geste machinal que je sors mon appareil photo, un trépied et commence à prendre photo sur photo avec des temps de poses différents.
A cet instant, reste à savoir si j’ai raison ou non. Afin de ne pas heurter trop mon témoin (fort sympathique puisqu’elle a accepté mes deux précédentes explications) je vais lui monter ce que l’on nomme vulgairement « un bateau »…Peu fier, je n’entrevois que cette solution !
Une semaine plus tard, clichés en main, je la rencontre de nouveau . J’ai une nouvelle pour elle : J’ai retrouvé un autre spectateur de son phénomène de mars 1975...
Je me fais de nouveau narrer l’affaire et sors d’une pochette une des photos réalisées la semaine d’avant…
Elle reste surprise et s’écrie immédiatement, « C’est cela ! ». Banco, votre serviteur n’a plus qu’à avouer son mensonge (chose délicate croyez-moi !) et de s’expliquer.
En fait, de toute bonne foi, notre témoin n’a observé qu’Orion, cette magnifique constellation ! Le croquis et les photos démontrent avec une quasi-exactitude, qu’il s’agit bien du même phénomène.

La constellation d’Orion.



Alors, que c’est-il produit ?
Allongée à l’arrière du véhicule, notre témoin observe au-dessus de la rangée d’arbres une série de points (Orion entre autres) semblant venir vers elle ! Cet effet est produit par le véhicule avançant dans cette direction.
Elle note alors une altitude assez haute, normal là aussi, puisque couchée ses yeux regardent vers le haut.

Le même dessin du témoin, mais avec des lignes reliant les étoiles…



La Constellation d’Orion dans son ensemble…
(similitude ! Quand tu nous tiens…)



Les descriptions correspondent bien à des étoiles de différentes magnitudes, ce qu’elle décrivit comme « …même grosseur et même scintillement … ». Les légères déformations éventuelles provenant d’une vision faite au travers du pare brise.
Descendant du véhicule, elle n’aperçoit plus rien : Logique puisqu’elle a « vu » des points lumineux en mouvement et non la constellation objet de la confusion.
L’aspect à la fois groupé et sans ordre précis s’explique aussi par une observation fort courte.
Elle admet ces possibilités, mais ne cache pas une certaine déception !

Votre serviteur, quant à lui, devrait s’arracher les cheveux pour ne point avoir reconnu immédiatement une telle constellation dans le témoignage pourtant précis de ce témoin…

de quoi devenir fou
Marius
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis tellement sceptique que je doute de moi et toc !
A VOCE RIVOLTA
Dit Monsieur 5% (+ ou -)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/07/2008 18:04:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Buckwild
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 206
Localisation: France Métro

MessagePosté le: 25/07/2008 20:31:47    Sujet du message: Curieuses étoiles ! Répondre en citant

Bonsoir Marius,

Merci de partager ton expérience avec nous. Wink

Un autre, un autre...


Cdlt,
Buck
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/09/2017 18:13:33    Sujet du message: Curieuses étoiles !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ufo-logic Index du Forum -> LES CAS UFOLOGIQUES -> AUTRES CAS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com