Ufo-logic Index du Forum

Ufo-logic
Forum d'étude pragmatique du phénomène OVNI, des météorites et d'autres phénomènes insolites

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Critique de Bertrand Méheust
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ufo-logic Index du Forum -> PUBLICATIONS -> SIGNALEZ LES LECTURES QUI VOUS ONT INTERESSEES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 17/03/2008 15:42:54    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Très longue critique de Bertrand Méheust sur "Scepticisme scientifique":

http://scepticismescientifique.blogspot.com/2008/03/bertrand-mheust-et-le-n…

Bonne lecture!

ps: et après ça, qu'on ne vienne pas me dire que Bertrand Méheust est un sceptique Mr. Green


Dernière édition par Venom le 18/03/2008 15:22:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/03/2008 15:42:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 17/03/2008 16:33:43    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Merci Venom!

Alors comme ça Meheust croit à une possible relation active entre la pensée et la réalité... Rolling Eyes
Je crois exactement le contraire : ce qu'il y a d'indépendant dans la nature, c'est ça le réel pour moi. Le hasard en est une belle manifestation.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
Max
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 266

MessagePosté le: 17/03/2008 17:41:37    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Je n'ai pas lu le livre de Meheust mais je voudrais relativiser certaines des critiques qui lui sont adressées ne serait-ce qu'en me basant sur le titre et le sujet :

Citation:
Dans "Histoires paranormales du Titanic", la méthodologie employée consiste à recherche après un évènement donné (post hoc) des romans (et/ou des anecdotes) antérieur(e)s qui décriraient avec plus ou moins de détails un évènement similaire.


"Histoires" et "Titanic" posent, à mon sens, déjà le fait que nous ne nous situons pas sur une étude actuelle, mais sur des faits passés, historiques, qui relèvent donc, de par nature, d'évènements donnés passés... Donc, pour moi, jusque là, rien de choquant.

De plus, si l'on souhaitait étudier les précognitions ("premonition" vient du préfixe pre et du latin monere, désigne le sentiment de savoir ce qui va arriver dans le futur), ne chercherait-on pas, justement, à identifier l'évènement suivant qui serait l'objet de ces dernières, les validant potentiellement ?...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[img:8ba90129d3]http://img222.imageshack.us/img222/5165/ufoinvestigationsvd3.gif[/img:8ba90129d3]
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 17/03/2008 17:59:46    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Max a écrit:
"Histoires" et "Titanic" posent, à mon sens, déjà le fait que nous ne nous situons pas sur une étude actuelle, mais sur des faits passés, historiques, qui relèvent donc, de par nature, d'évènements donnés passés...


Tu es fort, il n'y a pas à dire... Jamais rien appris de concret de ces sociologues post-modernes... Que des banalités ou des c...eries dites dans un langage obscur, quasiment jamais rien de pertinent et de lumineux. Ils vident la sociologie - déjà à la base la plus molle des sciences molles - du peu de science qu'elle pouvait contenir. Rolling Eyes
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
Maxwell
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 80

MessagePosté le: 17/03/2008 18:17:21    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Je ne vous dirais pas que Méheust est "un sceptique", mais je vous dirais que vous ne vous montrez pas "sceptique" non plus. Vous présentez les mêmes critiques auxquelles je vous ai répondu sur ce forum en janvier !, sans rien y changer, alors même qu'elles sont majoritairement erronées (j'ai des citations du livre à mon appui, ce qui manque cruellement dans votre propos).
http://ufo-logic.xooit.com/t1034-L-Institut-Metapsychique-International.htm
J'ai posté un commentaire sur votre billet.
https://www.blogger.com/comment.g?blogID=5365411070091722464&postID=600…
Revenir en haut
Max
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 266

MessagePosté le: 17/03/2008 19:39:54    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

DAR a écrit:
Max a écrit:
"Histoires" et "Titanic" posent, à mon sens, déjà le fait que nous ne nous situons pas sur une étude actuelle, mais sur des faits passés, historiques, qui relèvent donc, de par nature, d'évènements donnés passés...


Tu es fort, il n'y a pas à dire... Jamais rien appris de concret de ces sociologues post-modernes... Que des banalités ou des c...eries dites dans un langage obscur, quasiment jamais rien de pertinent et de lumineux. Ils vident la sociologie - déjà à la base la plus molle des sciences molles - du peu de science qu'elle pouvait contenir. Rolling Eyes


Bravo ouarf ! DAR qui brille encore par son sens de la sociabilité et du savoir vivre, sans parler de ses propos constructifs !!!
Je t'aime
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[img:8ba90129d3]http://img222.imageshack.us/img222/5165/ufoinvestigationsvd3.gif[/img:8ba90129d3]
Revenir en haut
lak
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2006
Messages: 850

MessagePosté le: 17/03/2008 20:33:11    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Max a écrit:
DAR a écrit:
Max a écrit:
"Histoires" et "Titanic" posent, à mon sens, déjà le fait que nous ne nous situons pas sur une étude actuelle, mais sur des faits passés, historiques, qui relèvent donc, de par nature, d'évènements donnés passés...


Tu es fort, il n'y a pas à dire... Jamais rien appris de concret de ces sociologues post-modernes... Que des banalités ou des c...eries dites dans un langage obscur, quasiment jamais rien de pertinent et de lumineux. Ils vident la sociologie - déjà à la base la plus molle des sciences molles - du peu de science qu'elle pouvait contenir. Rolling Eyes


Bravo ouarf ! DAR qui brille encore par son sens de la sociabilité et du savoir vivre, sans parler de ses propos constructifs !!!
Je t'aime

Ben dis toi que je ne suis pas DAR et que j'ai pas compris non plus... Bon, déjà cette longue circonlocution "des faits passés, historiques, qui relèvent donc, de par nature, d'évènements donnés passés..." pour dire que le passé est le passé, bof quoi.

Mais en plus, j'ai pas compris la suite. C'est quoi cette histoire de "valider potentiellement" (ce qui est presque une oxymore, à mon sens) ? Forcément, pour valider une précognition, tu dois faire référence à un événement dans le passé, puisque la validation ne peut se faire sans que l'événement prédit soit arrivé. Et si ton propos c'est de dire que "étudier aujourd'hui une prédiction située dans le futur", c'est le moyen de "valider potentiellement" la prédiction, c'est une évidence crasse, puisque tout dépend du "potentiellement". Si la prédiction ne se réalise pas, le "potentiel" n'est pas réalisé, et donc t'as validé que dalle, et si la prédiction se réalise, ben tu valides a posteriori comme tout le monde.

3ème solution, j'ai pas compris ce que voulait dire "valider potentiellement"... Pourrais-tu dans ce cas essayer de l'expliquer avec des mots moins contradictoires ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Max
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 266

MessagePosté le: 17/03/2008 20:42:16    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

"Valider potentiellement" pour 2 raisons qui me semblent simples (!) :

1/ N'ayant pas lu le livre, je n'ai pas d'éléments qui me donnent à penser que Bertrand Meheust prône une valeur "scientifique" à son livre et prétend apporter des preuves... Si tel n'est pas le cas, ses écrits ne peuvent relever en aucun cas de la critique "scientifique" (hors sujet) !

2/ Si cela était le cas (...) et, encore une fois, n'ayant pas lu le livre, je ne suis pas au fait d'une quelconque methodologie et du détail de chaque "histoire"...

Donc, en tout état de cause, si je suis amené à émettre le mot "validation" dans une phrase, je me dois d'y acoller "potentielle".

Est-ce plus clair ? Je peux tenter de développer davantage afin de rendre la chose plus accessible si vous le souhaitez...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[img:8ba90129d3]http://img222.imageshack.us/img222/5165/ufoinvestigationsvd3.gif[/img:8ba90129d3]
Revenir en haut
Zénon
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2007
Messages: 311

MessagePosté le: 17/03/2008 21:23:15    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Bonsoir,

Citation:

Alors comme ça Meheust croit à une possible relation active entre la pensée et la réalité...


L'effet expérimentateur en est un exemple. Et la physique quantique n'est pas seule concernée.



Citation:
Je crois exactement le contraire : ce qu'il y a d'indépendant dans la nature, c'est ça le réel pour moi. Le hasard en est une belle manifestation.



La réalité. Nos représentations du réel. Le monde connaissable. On ne peut connaitre le monde des phénomènes que si notre esprit y opère son intervention organisatrice. Le Temps et l' Espace ne sont pas des caractères intrinsèques de la réalité mais des formes a priori de la sensibilité. La causalité ou la finalité sont des catégories a priori de l'intellect. Le réel doit nécessairement, pour être connu, se construire. En signes/symboles, représentations, discours, idées. Il n'y a pas, il ne peut y avoir de " réalité indépendante "...

Existe t' il une preuve de l'existence du hasard ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" Le fantastique suppose la solidité du monde réel, mais pour mieux la ravager. " Roger Caillois
Revenir en haut
lak
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2006
Messages: 850

MessagePosté le: 17/03/2008 21:32:20    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

ben... encore moins en fait... je vois pas le rapport entre le fait que tu n'aies pas lu le livre et la phrase "de plus, si l'on souhaitait..."
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Max
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 266

MessagePosté le: 17/03/2008 21:45:40    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

"Si l'on souhaitait"...et bien, dans le sens de "si l'on voulait"... Question

1/ Le rapport avec le fait que je n'ai pas lu le livre est que je ne connais pas les intentions de l'auteur.

2/ Etudier les précognitions revient à quoi ? :
- Relever un discours qui se veut récipiendaire d'une connaissance d'un fait, avant réalisation du dit fait.
- Attester de la réalisation du dit fait (les critères d'attestation restent à préciser) en validation du discours.

===> Donc, "si l'on souhaitait" étudier les précognitions, il y aurait forcément dans le schéma de contrôle une part "à posteriori", après apparition du fait, c'est à dire chronologiquement un retour sur un évènement passé.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[img:8ba90129d3]http://img222.imageshack.us/img222/5165/ufoinvestigationsvd3.gif[/img:8ba90129d3]
Revenir en haut
lak
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2006
Messages: 850

MessagePosté le: 17/03/2008 21:49:12    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

ce que je disais en une phrase dans "Forcément, pour valider une précognition, tu dois faire référence à un événement dans le passé, puisque la validation ne peut se faire sans que l'événement prédit soit arrivé.", donc ?

tout ça pour ça...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Max
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 266

MessagePosté le: 17/03/2008 21:55:21    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Oui !!! Mr. Green Cf mon 1er post !!! Mr. Green
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[img:8ba90129d3]http://img222.imageshack.us/img222/5165/ufoinvestigationsvd3.gif[/img:8ba90129d3]
Revenir en haut
Cortex
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 825

MessagePosté le: 17/03/2008 22:38:01    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Zénon a écrit:
Il n'y a pas, il ne peut y avoir de " réalité indépendante "...


Ah bon ?

Je vais donc paraphraser un célèbre sceptique (Alan Sokal, je crois) : si tu penses qu'il n'y a pas de réalité indépendante, et que, comme on pourrait le déduire de ton propos une fois l'habillage (oserais-je dire "post-moderne" ?) retiré, les lois de la physique sont une vue de l'esprit, je t'invite à en faire l'expérience depuis mon balcon (heureusement pour toi, j'habite moins haut que Sokal - au deuxième étage seulement Mr. Green ).
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Raptor Jesus : he went extinct for your sins.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 17/03/2008 23:03:36    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Zénon a écrit:
Citation:
Alors comme ça Meheust croit à une possible relation active entre la pensée et la réalité...

L'effet expérimentateur en est un exemple. Et la physique quantique n'est pas seule concernée.

Je crois le contraire. Il n'y a pas d'"effet expérimentateur" avec sa 'conscience' et tout!, mais juste une problématique de la mesure, or tout système macroscopique fait office de mesure -> voir la décohérence. Je pense que nous sommes dans le macroscopique, ce qui est totalement indépendant du microscopique. Par "indépendant" il faut entendre rationellement indépendant. Voir la définition du hasard par Cournot.

Zénon a écrit:
Citation:
Je crois exactement le contraire : ce qu'il y a d'indépendant dans la nature, c'est ça le réel pour moi. Le hasard en est une belle manifestation.

La réalité. Nos représentations du réel. Le monde connaissable. On ne peut connaitre le monde des phénomènes que si notre esprit y opère son intervention organisatrice. Le Temps et l' Espace ne sont pas des caractères intrinsèques de la réalité mais des formes a priori de la sensibilité. La causalité ou la finalité sont des catégories a priori de l'intellect. Le réel doit nécessairement, pour être connu, se construire. En signes/symboles, représentations, discours, idées. Il n'y a pas, il ne peut y avoir de " réalité indépendante "...

Bien sûr que si. C'est ça le réel.
Tout est représentation : oui, ça, en tant qu'artiste on va dire, je le sais. Mais le réel n'est pas pour autant ce qu'on dit faire ou ce qu'on veut bien imaginer! C'est même au contraire une sorte de résistance à l'imaginaire, pour moi.

Zénon a écrit:
Existe t' il une preuve de l'existence du hasard ?

Jamais je ne me pose cette question de l'existence. C'est quoi exister? Est-ce que le nombre 4 existe ? Il y a bien une question d'indépendance à nos représentations quand on se pose cette question de l'existence, non?
L'espace, le hasard, voilà : ce sont juste des fondamentaux sans lesquels on ne peut pas raisonner. C'est déjà pas mal comme existence.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
Zénon
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2007
Messages: 311

MessagePosté le: 17/03/2008 23:10:31    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Mr. Green Très drôle, Cortex...

Mais il ne s'agit pas de cela. Morin écrit que " les principes organisateurs de la connaissance humaine sont ceux-là mêmes qui permettent la construction subjective de l'objectivité ". En d'autres termes, " la connaissance objective se produit dans la sphère subjective, laquelle se situe dans le monde objectif ". Si la douleur est une expérience, ce n'est certainement pas une expérience " post-moderne " ! Wink
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" Le fantastique suppose la solidité du monde réel, mais pour mieux la ravager. " Roger Caillois
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 18/03/2008 04:43:26    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Zénon a écrit:
L'effet expérimentateur en est un exemple. Et la physique quantique n'est pas seule concernée.


Encore faut-il s'entendre sur comment on explique l'effet expérimentateur.

Pour la communauté scientifique, l'effet expérimentateur consiste simplement à des biais générés par la méthodologie employée, et la manière d'analyser les résultats.

Seul les parapsychologues défendent justement l'idée que l'effet expérimentateur serait effectivement la conscience des expérimentateurs qui influenceraient réellement la réalité en profondeur, telle qu'elle est. Que la réalité serait "malléable". L'explication classique de l'effet expérimentateur n'est pas que la "réalité" change pour s'adapter aux désirs de l'expérimentateur, simplement que l'expérimentateur crée inconsciemment des artéfacts.

Ce n'est pas vraiment la même chose. Mr. Green

Je me souviens avoir lu sur la ML de l'OZ un contre-argument qui est intéressant. Admettons qu'il y ai un effet expérimentateur, il y a peut-être aussi un effet éditeur, et même un effet lecteur.

Si vraiment tout ça est vrai (ce qui est mon argument dans ma critique de Méheust), la réalité est tellement instable qu'elle devient une pure illusion sujette à toutes sortent de modification possible en fonction des croyances de chacun.

Par exemple, ça voudrait dire que si la communauté scientifique cessait de croire en la gravité, celle-ci cesserait d'exister et les objets commenceraient à s'élever dans l'air spontanément. Mr. Green
Maxwell a écrit:
Je ne vous dirais pas que Méheust est "un sceptique", mais je vous dirais que vous ne vous montrez pas "sceptique" non plus. Vous présentez les mêmes critiques auxquelles je vous ai répondu sur ce forum en janvier !, sans rien y changer, alors même qu'elles sont majoritairement erronées (j'ai des citations du livre à mon appui, ce qui manque cruellement dans votre propos).
http://ufo-logic.xooit.com/t1034-L-Institut-Metapsychique-International.htm
J'ai posté un commentaire sur votre billet.
https://www.blogger.com/comment.g?blogID=5365411070091722464&postID=600…


Faut croire que je n'ai pas été convaincu par tes contre-arguments. Mr. Green
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 18/03/2008 15:14:46    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Amusant:

http://scepticismescientifique.blogspot.com/2008/02/dean-radin-et-les-inten… Mr. Green
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 18/03/2008 15:33:51    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Dire que Maxwell nous renvoie assez systématiquement vers un guignol comme Dean Radin pour prouver telle ou telle de ses allégations Mr. Green Il suffit par exemple que Mister Radin poste un commentaire critique à propos d'une étude négative pour l'existence du psi, menée par des scientifiques d'Harvard, pour que de facto l'étude en question soit considérée comme réfutée par ce brave Maxwell Mr. Green Lui-même procède d'ailleurs de même avec les sceptiques français (dont nous-mêmes) : il critique systématiquement tous les travaux (ou simples billets) et cherche alors toujours à avoir le dernier mot (en pratique à poster le dernier, ses opposants, moins fanatiques, se lassant en premier), considérant dès lors avoir triomphé et réfuté les thèses sceptiques Mort de rire
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)


Dernière édition par DAR le 18/03/2008 15:50:09; édité 2 fois
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 18/03/2008 15:38:55    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

La vrai question maintenant, c'est quelle expérience inhabituelle a-t-il vécu qui l'a converti au Psi.

Bon, vu son centre d'intérêt, on sait déjà que Maxwell n'a pas vu un ovni. Rolling Eyes

Alors d'après vous, c'est quoi?

Hum, moi je parie sur une expérience de sortie hors du corps. Qui dit mieux? Wink
Revenir en haut
vesuvianite
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2007
Messages: 76

MessagePosté le: 19/03/2008 13:04:20    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Rolling Eyes C’est une bonne question, Venom … En vous lisant, je me suis demandée par quel « miracle », il existait des gens pour s’intéresser au psi sans en avoir fait personnellement l’expérience.

« Un paradigme scientifique , au sens que lui donne Thomas Kuhn, épistémologue américain, ne peut pas se réduire à une simple recollection de données, c'est-à-dire à des descriptions et interprétations des phénomènes ; elle se manifeste spécifiquement lorsque ces données , et les théories qui les relient, trouvent place dans le cadre d’un certain « paradigme », ou vision globale de la réalité (croyances, valeurs, techniques, etc) existant sur un plan intuitif plus que sur un plan rigoureux. En d’autres termes, un paradigme repose sur un certain nombre de postulats, ou assertions non démontrées, dont la vérité est admise à priori comme allant de soi. »

Nous devrions rester constamment conscients de cela, il me semble…

Voir l’exemple ci-dessus décrit par Zénon : On n’a aucune preuve mathématique de l’existence du hasard … Mais on a décidé d’utiliser ce hasard comme référent, comme outil statistique … Très bien ! mais il faut être conscient qu’ainsi, on fait un pari … et prêts à changer d’idée, de paradigme si on en trouve un autre plus efficace et plus prometteur …
C’est ainsi que les vraies révolutions scientifiques se sont produites.

Dans les domaines qui touchent à la conscience, au psi, cela devrait être la même chose, il me semble. Mon expérience personnelle ne vaut qu’en tant que témoignage, mais que faire quand on vit tout à coup dans sa vie, non pas une expérience extraordinaire, mais six ou sept, en quelques mois, couvrant près de la moitié du catalogue de celles qui sont répertoriées ? Et qu’elles remettent en question la vision du monde communément admise, le paradigme scientifique en vigueur ?


Nota : Smile J’ai aussi apprécié la remarque de Dar à propos du « guignol comme Dean Radin »… Je l’ai appréciée en connaisseuse, lyonnaise, habitant à moins de 200m de son théatre .... Dean Radin est vraisemblablement un guignol, c’est vrai, dans le sens originel et noble du terme, c’est à dire porteur d’une réflexion sensible sur le monde …
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 19/03/2008 13:44:48    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

vesuvianite a écrit:
Voir l’exemple ci-dessus décrit par Zénon : On n’a aucune preuve mathématique de l’existence du hasard …


Prouver l'existence du hasard est très facile: tu prends un dé, tu le lances un très grand nombre de fois, et tu vois la probabilité se matérialiser sous tes yeux.

Les dés prouvent l'existence du hasard. Wink

Citation:
Mon expérience personnelle ne vaut qu’en tant que témoignage, mais que faire quand on vit tout à coup dans sa vie, non pas une expérience extraordinaire, mais six ou sept, en quelques mois, couvrant près de la moitié du catalogue de celles qui sont répertoriées ? Et qu’elles remettent en question la vision du monde communément admise, le paradigme scientifique en vigueur ?


Le débat n'est pas de savoir si les gens ont des expériences inhabituelles ou non. Il est évident qu'ils en ont. Tout comme il est évident que les gens voient des objets qui volent et qu'ils ne savent pas identifier.

La question n'est pas là. La question est de déterminer l'explication valide de ces phénomènes.
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 19/03/2008 13:45:12    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

vesuvianite a écrit:
On n’a aucune preuve mathématique de l’existence du hasard …

Question
Il ne faut pas attendre de preuve : on sait qu'il est impossible de prouver qu'une suite est aléatoire absolu, par principe.

En math, on n'a donc pas le choix, le hasard s'impose par lui même. Les mathématiciens considèrent que les suites aléatoires existent bien car ils le constatent logiquement, et le hasard a maintenant des caractéristiques très bien définies, et n'entre pas en contradiction avec les axiomes, donc...

En physique ce n'est pas une question d'existence! ce serait comme se poser la question "est-ce que la racine carré existe"? Franchement on s'en bat un peu les couettes, l'important c'est que le savoir marche sur ses pattes avec certaines notions. Pourquoi vouloir donner à tout prix un fondement d'existence à toutes nos idéalités?

N'oublions pas aussi que le hasard n'est pas incompatible avec un monde éventuellement ultra déterministe.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 19/03/2008 14:48:06    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

vesuvianite a écrit:
En vous lisant, je me suis demandée par quel « miracle », il existait des gens pour s’intéresser au psi sans en avoir fait personnellement l’expérience.


En fait, le psi on s'en foutrait un peu sur UFO-Logic si Maxwell et, dans une moindre mesure, Zénon n'étaient pas venus gloser sur le sujet.

Sinon, Vésuvianite, tu vis quoi de ton côté comme expériences inhabituelles pour t'intéresser au psi ? Fais-tu dans le rêve prémonitoire, la sortie hors du corps ou bien la communication avec les esprits ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 19/03/2008 15:02:36    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Citation:
En fait, le psi on s'en foutrait un peu sur UFO-Logic si Maxwell et, dans une moindre mesure, Zénon n'étaient pas venus gloser sur le sujet.


Perso je m'y intéressais bien avant, mais comme ici on est sur un forum sur l'ufologie, je n'en parlais pas autant, c'est certain... Rolling Eyes Rien qu'à cause de Bertrand Méheust, les sceptiques de l'ufologie sont bien obligés de s'intéresser aussi à la parapsy...

Un autre élément qui me frappe à propos de la personnalité de Maxwell.

Pour rappel, il est étudiant en psycho. Il fait un mémoire sur une thématique paranormale, mais dans une optique plutôt psychanalytique. Il met un point d'honneur à (tenter de) répondre à nos critiques de la parapsychologie. Mais quand DAR écrit une entrée critique sur la psychanalyse:

http://scepticismescientifique.blogspot.com/2008/03/freud-plus-troitement-a…

Là, rien que dalle, nada, le silence le plus total.

On voit que pour lui autant c'est essentiel de défendre sa sacro-sainte parapsychologie/métapsychique, autant la psychanalyse n'a pas du tout la même importance à ces yeux (alors même que son mémoire est de tendance analytique).

Je trouve ça assez typique des tenants...

Est-ce qu'on ne peut pas dire qu'en général un tenant est tellement focalisé par son dada (que ce soit l'ufologie, la parapsy, ou autres) qu'il n'a pas envie de débattre de sujets scientifiques plus généraux?

J'ai l'impression que les sceptiques par comparaison sont plus éclectiques, et s'intéressent à tout de sorte de sujets scientifiques. Comme je le disais dans mon entrée sur "Les sceptiques ne lisent (prétendument) pas la littérature"

http://scepticismescientifique.blogspot.com/2008/03/freud-plus-troitement-a…

les sceptiques sont en général des Jack of all trades, master of none, qui s'intéressent à de très nombreux sujets, mais ont tendances à ne pas se spécialiser dans un seul (alors que les tenants le font).

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut
DAR
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 1 091

MessagePosté le: 19/03/2008 15:17:45    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Venom a écrit:
les sceptiques sont en général des Jack of all trades, master of none, qui s'intéressent à de très nombreux sujets, mais ont tendances à ne pas se spécialiser dans un seul (alors que les tenants le font).
Qu'en pensez-vous?


Il y a forcément du vrai car si un tenant croit réellement que, par exemple, des extraterrestres viennent nous visiter, le phénomène en question va passer au premier plan de ses préoccupations (extra-professionnelles et extra-familiales), au détriment de tout le reste.

Cela dit, on peut aussi trouver des contre-exemples : ainsi, Eric Maillot est quand même très spécialisé dans l'ufoscepticisme, même s'il a fait quelques incursions dans d'autres domaines (debunking d'un cas de château hanté par ex). Mais c'est aussi un ancien ufobeliever, ceci expliquant vraisemblablement cette focalisation sur cette parascience.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les cas intéressants ne sont pas fiables et les cas fiables ne sont pas intéressants (Carl Sagan)
Revenir en haut
Zénon
Membre distingué
Membre distingué

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2007
Messages: 311

MessagePosté le: 19/03/2008 17:48:47    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Quelques réflexions, modestes, en réponse aux représentations " maxbilliennes ".
Nos réalités connues sont-elles la réalité ? Nous sommes renvoyés à la parabole de la caverne, inévitablement.
Kant ( et non pas l'un de ces penseurs " post-modernes " honnis, sur ce forum de discussions et ailleurs ! ) nous indique que la connaissance rationnelle n'intègre nullement en l'esprit les formes et les structures du monde extérieur, c'est au contraire en imposant au monde ses propres structures que l'esprit connait.
Les objets mathématiques évoqués par tes soins, notamment.

Le réel comme résistance à l'imaginaire. C'est ignorer que ce même imaginaire, l'imaginaire scientifique, entre autres, de Galilée à Schrödinger ( voir leurs expériences de pensée ) peut constituer ce que l'on appelle un mode de préhension du réel.

Le déterminisme universel est un postulat métaphysique. Il ne peut être prouvé ni empiriquement, ni logiquement, ni mathématiquement.
Le hasard. Chaïtin a posé les conditions d'une preuve de l'existence du hasard. Il faut démontrer qu'il n'est pas de plus petit programme pour calculer une série de digits se succédant apparemment au hasard. Or, cette preuve requise ne peut être trouvée.

Dés lors, ce " hasard ", considéré comme référent fondamental dans ta vision des choses n'est guère plus qu'une vue de l'esprit.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
" Le fantastique suppose la solidité du monde réel, mais pour mieux la ravager. " Roger Caillois
Revenir en haut
maxbill
Nouveau venu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 008
Localisation: Nice (France)

MessagePosté le: 19/03/2008 19:14:41    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Zénon a écrit:
Dés lors, ce " hasard ", considéré comme référent fondamental dans ta vision des choses n'est guère plus qu'une vue de l'esprit.

Ah je ne crois pas non. Ou alors oui, mais tout n'est que vue de l'esprit! Y compris la notion de symétrie. Et on arrète presque la volonté de connaitre. Ok mais à ce point mon idée c'est qu'on ne peut plus discuter de grand chose, y'a plus qu'à rejoindre les moines bouddhistes.
Mais moi je suis dans le monde de notre connaissance.

Vues de l'esprit, la notion d'espace ou la notion de nombre? Je suis assez "fictionaliste", mais attention, je ne crois pas pour autant que nos représentations sont de pures fictions qui n'accorcheraient à rien de réel. Ca correspond bien à quelque chose (dans une bonne mesure). Qqch qui a son indépendance et son sale caractère. Il y a du donné. De l'extérieur, de l'indépendant. C'est particulièrement vrai pour le hasard, quand on regarde l'univers on a l'impression d'un vaste chaos, et seuls les phénomènes physiques naturels peuvent nous fournir du vrai hasard Exclamation , c'est aussi fort que le principe de causalité par exemple. La connaissance ne peut pas y échapper = ça me suffit comme "existence".
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
MaxBill
Soyez bref. (Erik Satie)
Revenir en haut
Cortex
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 825

MessagePosté le: 19/03/2008 19:23:19    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Zénon a écrit:
Nos réalités connues sont-elles la réalité ? Nous sommes renvoyés à la parabole de la caverne, inévitablement.


S'il y a bien une chose que j'ai retenu de mon expérience ufologique, c'est que les montreurs de marionnettes ne sont pas ceux que l'on croit.

Entre ceux qui me disent que le réel ne nous est peut-être pas connaissables, mais m'agitent paradoxalement des marionnettes appelées "psi" ou "intelligence extraterrestre" qu'ils voudraient voir reconnues comme des réalités, et ceux qui se disent simplement "OK, voyons d'abord ce qui se cache derrière les marionnettes pour essayer d'objectiver autant que possible notre savoir", j'ai fait mon choix (option deux, pour ceux qui n'auraient pas compris).
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Raptor Jesus : he went extinct for your sins.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Venom
Membre d"honneur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2005
Messages: 2 726

MessagePosté le: 20/03/2008 15:08:27    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust Répondre en citant

Venom a écrit:
Amusant:

http://scepticismescientifique.blogspot.com/2008/02/dean-radin-et-les-inten… Mr. Green


Pour en revenir à "l'effet lecteur" ( ) de Dean Radin, je me demande si maintenant que des tonnes de sceptiques de par le monde ont lu ces résultats, et envoyés dans le passé des "mauvaises intentions", il ne serait pas temps pour la réalité de se reconfigurer et que ses résultats deviennent enfin négatif.

Bon, attention, je suppose que quand ce reformatage de la réalité se produira, il n'aura pas publié son étude, et donc nous oublierons tout ça.

Mais au fait, s'il n'a pas publié son étude, comment les sceptiques peuvent l'avoir vu et l'avoir rendue négative par des résultats négatifs.

Outch, au secours, j'ai mal à la tête.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 13/12/2017 17:37:11    Sujet du message: Critique de Bertrand Méheust

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ufo-logic Index du Forum -> PUBLICATIONS -> SIGNALEZ LES LECTURES QUI VOUS ONT INTERESSEES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com